national

Deux éléments de soutien aux terroristes arrêtés et une cache d’armes découverte

Algérie-Deux (02) éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés, jeudi à M’Sila, alors qu’une cache d’armes et de munitions a été découverte près de la bande frontalière à  Tamanrasset, par des détachements de l’Armée Nationale Populaire (ANP), indique, vendredi dans un communiqué, le ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et de la sécurisation des frontières et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement combiné de l’ANP a découvert, le 26 septembre 2019, lors d’une opération de recherche et de fouille menée près de la bande frontalière sud à Tamanrasset / 6 RM, une cache d’armes et de munitions contenant (01) fusil mitrailleur de type FMPK,  (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov,  (576) balles de différents calibres, (05) chargeurs de pistolet mitrailleur Kalachnikov, (01) chargeur de pistolet automatique Tokarev,  (02) portes chargeurs de pistolet mitrailleur Kalachnikov et (04) parties vides de chaine de munition de fusil mitrailleur FMPK », précise la même source.

« Dans le même contexte, un détachement de l’ANP a arrêté, à M’Sila /1 RM, deux (02) éléments de soutien aux groupes terroristes ».

En outre, et « dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements combinés de l’ANP et des Garde-frontières ont arrêté un (01) narcotrafiquant et saisi un (01) véhicule et une grande quantité de kif traité estimée à (1239) kilogrammes à Naâma et Tlemcen/2 RM, tandis que d’autres détachements ont saisi, à Ouargla et Biskra / 4 RM, deux véhicules, (170) kilogrammes de kif traité, (19) quintaux de feuilles de tabac, deux (02) téléphones portables et un téléphone satellitaire. Alors qu’une quantité de (5859) litre de carburant destinée à la contrebande, a été interceptée à Souk-Ahras et Tbessa / 5 RM ».

Par ailleurs, des éléments des Garde-côtes et de la Gendarmerie nationale ont déjoué des tentatives d’émigration clandestine de (59) personnes à bord d’embarcations artisanales à Oran, Mostaganem/2 RM et Chlef/1 RM », conclut le MDN.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer