Politics

Mohamed Djemaï : Echec d’une opération blanchiment initiée par Echorouk

Il a tenté de blanchir son image à la veille de l’annonce d’une demande de levée d’immunité parlementaire formulée à son encontre par le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati.

Mohamed Djemaï, député FLN de la wilaya de Tébessa et Secrétaire général du même parti, s’est offert un entretien de plus de deux heures sur la chaîne de télévision privée Echorouk pour blanchir son image entachée de plusieurs scandales.

Au cours de l’entretien, il est même allé à insulter toute une région, la wilaya de Tébessa, dont il accuse les familles, à l’exception de la sienne, d’exercer, toutes, la contrebande.

Cette opération de blanchiment d’image entreprise par Echorouk d’Ali Fodil se heurte aujourd’hui au mur de la justice, puisque le ministre Belkacem Zeghmati a officiellement notifié une demande de levée de l’immunité parlementaire de trois députés, dont Mohamed Djemaï.

Elu fin avril comme nouveau Secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï s’était frotté, tout au long de son parcours politique, au pouvoir et au clan présidentiel déchus.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer