national

Productions ramadanesques: Echorouk mise à nu par une chaîne tunisienne

La chaîne de télévision privée Echorouk, propriété d’Ali Fodil, a été mise à nu par la chaîne tunisienne Carthage+, qui a dévoilé ses pratiques frauduleuses.

Hier soir, Echorouk TV a brandi un fil d’alerte info dans lequel elle s’indigne du vol de ses productions cinématographiques par des parties proches de la bande mafieuse. Comble de l’ânerie, elle parle d’une machination opérée par Said Bouteflika et l’ex DRS Bachir Tartag !

Devant de telles accusations, Carthage+, co-productrice de l’un des produits cinématographiques cités, éclabousse Ali Fodil en faisant jaillir la lumière de la vérité. Dans un communiqué, la chaîne tunisienne affirme, tout en dénonçant des allégations mensongères, qu’Echorouk n’a signé aucun contrat pour la production de la série algéro-tunisienne « Macha3ir ».

Carthage+ explique que l’année dernière, Echorouk avait promis de co-produire cette série, mais a failli à ses promesses et n’a signé aucun contrat, mettant dans une situation très difficile la chaîne tunisienne qui n’a pas pu trouver, à elle seule, les financements nécessaires. Pour ne pas perdre cette production très prometteuse, carthage+ a signé cette année avec une société de production basée à Dubaï « Ninty4 Vision », qui devient co-propriétaire de cette série très attendue.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer