national

Une mort d’homme qui n’a suscité aucune réaction du parquet

Algérie-Au début de l’année en cours (le 3 janvier 2019), un ouvrier de nationalité étrangère qui travaillait de son vivant, sans aucune autorisation, en qualité de maçon chez le président du RCD Mohcène BELABBES, propriétaire d’une villa à Birkhadem, a trouvé accidentellement la mort, après avoir touché un câble électrique.

La mort de cet étranger a été portée à la connaissance des services de sécurité  par le biais du numéro vert, lesquels services ont informé à leur tour le magistrat du parquet compétent.
Cependant, et contre toute attente, ils furent instruits de lui faire parvenir un procès-verbal sans pour autant auditionner le propriétaire de la maison, en l’occurrence Mohcène BELABBES, alors qu’il a employé sans autorisation un ressortissant étranger qui, de surcroit a trouvé la mort chez lui !!! La réaction du magistrat qui n’a, d’ailleurs, donné aucune suite à cette affaire, laisse l’esprit pantois et ouvre grandes béantes la voie à toutes les
supputations.
C’est à se demander si le Sieur Mohcène BELABBES est au-dessus de la loi ? Ou bien a-t-il tout simplement usé de son influence pour se faire épargné de cette affaire scabreuse ?
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer